Escapade en Aveyron

Escapade en Aveyron  pour les Blés d’Or

Les 23 et 24 Septembre ‘’Les Blés d’Or’’  avaient programmé une sortie en Aveyron et départements limitrophes. Celle-ci a permis aux participants d’admirer aussi bien les  merveilles de la nature datant de plusieurs centaines de millions d’années que les créations de l’homme dont  certaines sont  récentes et même actuelles.

En effet le séjour a commencé par la visite de la cave du Vieux Berger à Roquefort sur Soulzon, l’une des dernières à fabriquer le roquefort de manière totalement artisanale. Explications sur la fabrication du fromage et sur l’affinage dans les caves. Dégustation sur place et achats.

Après un copieux repas dans la tradition aveyronnaise, la direction  des gorges de la Jonte, aux paysages grandioses,  fut prise afin de se rendre à la grotte de l’Aven Armand. La descente en funiculaire  à 60 m sous terre a permis à l’ensemble des participants de voir une animation sur la découverte du lieu et d’admirer, depuis le Belvédère,  la beauté du site avec sa forêt de stalagmites. La suite de la visite proposée qui consistait à descendre au point le plus bas actuellement accessible, soit 100 m sous terre n’a pu être effectuée par tout le monde, mais de nombreuses photos ont été prises et seront visibles sous forme de diaporama, afin d’en faire profiter ceux qui n’ont pu s’y rendre.

Le retour vers Nant s’effectua en passant sur  le Viaduc de Millau pour le plus grand plaisir de tous avant d’arriver au point de chute pour le diner et la nuit.

Dès 8 h 30 le lendemain, route pour aller au cirque de Navacelles, site classé aux grands sites de France avec un panorama  ouvert sur d’impressionnantes gorges entre les Causses du Larzac et du Blandas. Puis découverte du village templier de la Couvertoirade, entouré de remparts, avec un nombre importants d’échoppes artisanales  offrant des fabrications originales ainsi que des produits locaux.

 Après le déjeuner pris à Nant, direction site du Viaduc de Millau. La visite commentée retraçant la construction du Viaduc permit à tout le monde de mesurer les prouesses techniques et technologiques  effectuées ainsi que l’aspect gigantesque des quantités de matières employées. La  participation bien involontaire au 100 km de Millau a retardé un peu le retour à Martres mais n’a pas terni la bonne humeur grâce à notre accompagnateur Jean-Luc et à la diligence de notre chauffeur Henri.

By Jean Marie


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *